Cours en ligne

Cours 4: Simon et la pécheresse
(Lc 7, 36-50)

Avec la rencontre de Jésus avec Simon et la pécheresse, nous abordons une deuxième libération opérée par Jésus. Il s’agit ici d’une « désentrave » qui implique, pour la pécheresse qui en fait l’expérience, d’aller à Jésus telle qu’elle est, consciente de ses enfermements.


Cours 4, vidéo, 20 min.


Le texte: Lc 7, 36-50

36. L’un des Pharisiens l’invita à manger avec lui; et une fois entré dans la maison du Pharisien, il s’installa à table.
37. Et voici qu’une femme, qui était pécheresse dans la ville, avait appris qu’il était à table dans la maison du Pharisien. Ayant apporté un flacon d’albâtre contenant du parfum,
38. elle se tenait derrière, à ses pieds, toute en pleurs; elle commença a arroser ses pieds de ses larmes et, de sa chevelure, elle les essuyait, et elle baisait ses pieds et les oignait de parfum.
39. Ayant vu cela, le Pharisien qui l’avait invité ce dit en lui-même: Celui-là, s’il était prophète, il saurait qui elle est et ce qu’elle est, cette femme qui le touche: une pécheresse.
40. Jésus lui répondit et lui dit: Simon, j’ai quelque chose à te dire. Parle, maître, dit-il.
41. Un créancier avait deux débiteurs; l’un lui devait cinq cents deniers, l’autre cinquante.
42. Comme ils n’avaient pas de quoi rembourser, il fit grâce de leurs dettes à tous les deux. Lequel des deux l’aimera-t-il le plus?
43. Simon répondit et dit: je présume que c’est celui auquel il a offert le plus. Il lui dit: tu as bien jugé.
44. Et se tournant vers la femme, il dit à Simon. Tu vois cette femme? Je suis entré dans ta maison, tu ne m’as pas versé d’eau sur les pieds, mais elle, elle a arrosé mes pieds de ses larmes et les a essuyé de ses cheveux.
45. Tu ne m’as pas donné de baiser, mais elle, depuis que je suis entré, elle n’a pas cessé de me baiser les pieds.
46. Tu ne m’as pas oint la tête d’huile, mais elle, elle m’a oint les pieds de parfum.
47. C’est pourquoi, je te le déclare, ses nombreux péchés ont été pardonnés, car elle a beaucoup aimé. En revanche celui a qui on pardonne peu, aime peu.
48. Il dit à la femme: Ils sont pardonnés, tes péchés.
49. Et les convives commencèrent à se dire en eux-mêmes: Qui est-ce, celui-là, qui va jusqu’à pardonner les péchés?
50. Il dit à la femme: Ta foi t’a sauvée. Va en paix

(trad.: F. Bovon)


Annexes: 

Marie-Christine Varone
Bibliste, Marie-Christine Varone a enseigné le Nouveau Testament à la Faculté de Théologie de l’Université de Fribourg, à l’Ecole de la Foi ainsi qu’à l’Institut de Formation aux ministères (IFM).

Pas de commentaire

Partagez vos questions!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *