Cours en ligne

Cours 5/7: Chemin vers la croix, crucifixion et invectives (Mc 15,20b-32)

L’Evangile selon saint Marc décrit de manière très sobre le supplice de Jésus. Tout en évitant le « pathos », l’évangéliste parvient à rendre compte pleinement de l’atrocité de ce que subit le Christ.

Cours 5, 20 mn


Texte: Mc 15,20b-32

20b Et ils le menèrent dehors pour pouvoir le crucifier ;

21 et ils contraignent un certain passant, Simon le Cyrénéen, revenant des champs, père d’Alexandre et de Rufus, à porter sa croix.

22 Et ils l’emmènent au lieu dit Golgotha, ce qui veut dire lieu du crâne ;

23 et ils lui donnaient du vin avec de la myrrhe, mais il ne le prit pas.

24 Et ils le crucifient ; et ils partagent ses vêtements, tirant au sort qui prendrait quoi.

25 C’était la troisième heure, et ils le crucifièrent.

26 Et il y avait une inscription de la charge contre lui, libellée « Le roi des Juifs ».

27 et avec lui ils crucifient deux bandits, l’un à sa droite et l’autre à sa gauche.

29 Et ceux qui passaient l’injuriaient, hochant la tête et disant : « Hé, toi qui détruis le Sanctuaire et le bâtis en trois jours,

30 sauve-toi toi-même en descendant de la croix. »

31 De même les grands prêtres, se moquant entre eux avec les scribes, disaient : « Il en a sauvé d’autres ; il ne peut pas se sauver lui-même. »

32 Que le Messie, le roi d’Israël, descende donc de la croix pour que nous puissions voir et croire. »

Même ceux qui avaient été crucifiés avec lui l’insultaient.

(traduction de R. E. Brown)


Annexes

Texte de la crucifixion

Texte de la mort de Jésus


Recension des illustrations

Bibliste, Marie-Christine Varone a enseigné le Nouveau Testament à la Faculté de Théologie de l’Université de Fribourg, à l’Ecole de la Foi ainsi qu’à l’Institut de Formation aux ministères (IFM).

Pas de commentaire

Partagez vos questions!

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *