Cours en ligne

Cours 5/7: Le pardon (Mt 18, 21-35)

Faire l’expérience de la généreuse remise de dettes par le Maître et prolonger l’attitude expérimentée auprès des frères en dettes à notre égard.


Cours 5, vidéo, 18 mn.


Le texte: Mt 18,21-35 

21. Alors s’approchant, Pierre lui dit: «Seigneur, combien de fois mon frère péchera-t-il envers moi et lui remettrai-je? Jusqu’à sept fois?»

22. Jésus lui dit: «je ne te dis pas jusqu’à sept fois, mais jusqu’à septante-sept fois (ou septante fois sept fois).

23. C’est pourquoi le Royaume des cieux est semblable à un homme (humain) roi qui voulut régler ses comptes avec ses serviteurs.

24. Comme il commençait à régler, lui fut amené un débiteur de mille talents.

25. N’ayant pas de quoi rendre, le maître (seigneur) ordonna qu’il fût vendu, et sa femme et ses enfants et tout ce qu’il avait, pour être rendu.

26. Tombant donc (à ses pieds) le serviteur se prosternait devant lui, disant: ‘Sois magnanime (ou patient) envers moi, et je te rendrai tout.’

27. Emu aux entrailles, le maître (seigneur) de ce serviteur le relâcha et lui remit sa dette.

28. Sortant, ce serviteur trouva un de ses compagnons (co-serviteur) qui lui devait cent deniers, et le saisissant, il l’étranglait disant: ‘rends tout ce que tu dois.’

29. Tombant (à ses pieds) le compagnon (co-serviteur) le suppliait disant: ‘Sois magnanime (ou patient) envers moi, et je te rendrai.’

30. Celui-ci ne voulut pas, mais s’éloignant, il le jeta en prison jusqu’à ce qu’il ait rendu le .

31. Voyant ce qui était arrivé ses compagnons (co-serviteurs) s’attristèrent fortement, et venant ils expliquèrent au maître (seigneur) tout ce qui était arrivé.

32. Alors, l’appelant à lui le maître (seigneur) lui dit: ‘Serviteur mauvais, toute cette dette je te l’ai remise parce que tu me suppliais

33. ne fallait-il pas que toi aussi tu aies pitié de ton compagnon (co-serviteur)  comme moi j’ai eu pitié de toi?‘

34. Et, en colère, son maître (seigneur) le livra aux bourreaux jusqu’à ce qu’il ait rendu tout ce qui était .

35.  Ainsi aussi mon Père céleste vous fera si vous ne remettez chacun à son frère du fond de vos cœurs.»


Annexes


Marie-Christine Varone
Bibliste, Marie-Christine Varone a enseigné le Nouveau Testament à la Faculté de Théologie de l’Université de Fribourg, à l’Ecole de la Foi ainsi qu’à l’Institut de Formation aux ministères (IFM).

1 commentaire

  1. Avatar

    Andrée Champagne

    27 octobre 2017 - 11:35
    Répondre

    Bonjour Madame Vérone,
    Merci pour toutes ses explications qui sont une source viviante.
    Pour que le vraie pardon soit possible celui du coeur envers notre prochain, il faut avoir reçu celui du Christ au fond de nous même. Christ un jour m’a pardonné pour une chose et le jour suivant mon coeur s’est ouvert à une grande générosité envers ceux et celles pour qui je n’avais plus de considération. C’est comme une grâce qui nous touche comme le Seigneur aux entrailles…. c’est comme une lumière qui nous saisit d’amour. Xxx

Partagez vos questions!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *