Cours en ligne

Cours 7/7: don de l’Esprit (Jn 20,22) et pentecôte (Ac 2,…)

Sans le don de l’Esprit la vie chrétienne, la communauté et le témoignage n’existeraient pas. C’est désormais le temps de l’Esprit.


Cours 7 | Vidéo | 23 mn.


Les textes:

Luc 24,49

Et voici que moi je vais envoyer sur vous la promesse de mon Père. Vous donc, restez dans la ville, jusqu’à ce que vous soyez revêtus de la puissance d’en haut.

Actes 1,5 et 8

5 Jean a baptisé avec de l’eau, mais vous, c’est dans l’Esprit Saint que vous serez baptisés d’ici peu de jours. (…)
8 Mais le Saint Esprit survenant sur vous, vous recevrez de la puissance, et vous serez mes témoins à Jérusalem, et dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’à l’extrémité de la terre. 

Jean 19,30

Lors donc que Jésus eut pris le vinaigre, il dit:«Tout est achevé!»; et inclinant la tête, il remit l’esprit.

Jean 20, 19-23

19 Donc, le soir de ce même jour, le premier de la semaine, alors que, par peur des Juifs, les portes du lieu où se trouvaient les disciples étaient fermées, Jésus vint et se tint au milieu, et il leur dit: «Paix à vous!»
20 Et ayant dit cela, il leur montra et ses mains et son côté. Les disciples furent donc remplis de joie à la vue du Seigneur.
21 Il leur dit donc de nouveau: «Paix à vous! Comme le Père m’a envoyé, moi aussi je vous envoie.»
22 Et ayant dit cela, il souffla sur eux, et il leur dit: «Recevez l’Esprit Saint;
23 les péchés seront remis à ceux à qui vous les remettrez, ils seront retenus à ceux à qui vous les retiendrez.»

Actes 2,1-13

1 Et comme s’écoulait le jour de la Pentecôte, ils étaient tous réunis ensemble.
2 Et tout à coup vint du ciel un bruit comme d’un violent coup de vent, qui remplit toute la maison où ils étaient assis,
3 et ils virent apparaître des langues comme de feu, qui se partageaient, et il s’en posa une sur chacun d’eux.
4 Et tous furent remplis d’Esprit Saint, et ils se mirent à parler en d’autres langues, selon ce que l’Esprit leur donnait de prononcer.

5 Or, il y avait, habitant à Jérusalem, des juifs pieux (venus) de toutes les nations qui sont sous le ciel.
6 Au bruit qui se fit, la multitude s’assembla, et elle fut confondue de ce que chacun les entendait parler dans sa propre langue.
7 Ils étaient stupéfaits, et dans leur étonnement ils disaient:» Tous ces gens qui parlent ne sont-ils pas des Galiléens?
8 Comment donc les entendons-nous chacun dans notre langue maternelle?
9 Parthes, et Mèdes, et Elamites, et habitants de la Mésopotamie, de Judée et de Cappadoce, du Pont et de l’Asie,
10 de Phrygie et de Pamphylie, d’Egypte et de la région de la Libye voisine de Cyrène, et Romains résidant ici,
11 Juifs et prosélytes, Crétois et Arabes, nous les entendons parler dans nos langues des grandeurs de Dieu!»
12 Tous étaient stupéfaits, et perplexes ils se disaient l’un à l’autre:«Qu’est ce que cela veut dire?»
13 Mais d’autres raillaient et disaient:«Ils sont pleins de vin doux.»


Annexes

Suggestions pour prier dans le prolongement de ce cours
C. M. Martini: Le retour de Jésus
Petite bibliographie


Réalisation: cath.ch
Musique:
Sœurs de Saint Maurice, Ton Nom sur nos lèvres, CD 2, n.6 (grande doxologie)


Références des illustrations


Au terme de ce cours, nous remercions chaleureusement les artistes et les photographes qui nous généreusement permis de reproduire leurs oeuvres. Un merci particulier à Berna, à Isabelle Tabin, à Sophie Sarda-Légaré, à Jean-Yves Cordier, ainsi qu’aux Soeurs de Saint-Maurice.

Marie-Christine Varone
Bibliste, Marie-Christine Varone a enseigné le Nouveau Testament à la Faculté de Théologie de l’Université de Fribourg, à l’Ecole de la Foi ainsi qu’à l’Institut de Formation aux ministères (IFM).

2 commentaires

  1. Avatar

    Andrée Champagne

    5 juin 2019 - 3:31
    Répondre

    Merci pour cette enseignement si précieux à notre coeur.
    Andrée xxx

    • Avatar

      Gachoud François

      10 juin 2019 - 1:07
      Répondre

      Merci Marie-Christine Varone pour ce cours si éclairant.
      Connaissez-vous l’étude que j’ai publiée au Cerf en 2014: « Comment penser la résurrection? Essai philosophique. »
      C’est un essai d’interprétation phénoménologique du mystère de la résurrection pour tenter d’éclairer le rapport corps-chair basé surtout sur les apparitions et le sens qu’elles connotent.

Partagez vos questions!

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *